Le placard


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Haruhiko Hôdjo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin

Mes info' ~
Messages : 43
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Haruhiko Hôdjo    Mer 12 Juin - 19:13




Haruhiko
Hôdjo



Carte d'identité

Âge : 16ans

Sexe: Masculin

Nationalité : Japonaise-Française

Groupe : 2ème année de lycée

Club : Basket et cinéma ~ 

Logement : Maison en dehors de l'établissement.

Loisirs :
& More.

Et ton avatar, c'est qui ? Shin Megami Tensei: Devil Survivor 2 ==> Kuze Hibiki

Et le code ? Validé par Ed' .... Ce code veut rien diireuuuh \o/ GAOOO

Comment avez-vous trouvé le forum ? BAH EUUUH ... Je suis un DC .... 

Autres choses ? Propriety of Sasha. Mais je suis pas contre les partie de baise au boulot .... Haha, I'm a protitué ~  




Mon corps? Vous rigolez ... Mon meilleur atout !

J’ai beau me regarder dans le miroir, je n’y vois qu’un être humain. Je viens de sortir de la douche et je laisse tomber cet horrible peignoir que j’ai acheté à bas prix. Collant mon visage au miroir pour mieux voir à cause de ma vision réduite … J’y vois deux yeux. Un magnifique dorée, aucune idée de qui je les tien, et un autre gris, parsemé de mini-point de flou… Je ne vois plus de l’œil gauche, le gris … Et je ni verrais plus jamais. En reculant un peu, je vois mes cheveux, court et en bataille, comme toujours … Noir … foncé… Légèrement ondulé.  Ma peau est pâle, si l’on peut la qualifier ainsi… J’ai du mal à sourire, mais, pourquoi sourire après tout ?...
Je suis plutôt … Grand, dans la moyenne on va dire.
En m’habillant, je m’aperçois une énième fois que mon corps est parsemé de marque. Elles n’ont jamais cicatrisé… Je me qualifierais bien de mannequins, mas j’ai plus un corps attirant sexuellement parlant.




Je me trouve cool.
 
Mentale ? Comment osez-vous me demander comment est mo mentale ?
Si je ne me suis pas tirer une balle dans la tête, c’est parce que j’ai d’énorme ressource, non ? 
Ne m’énervé jamais … Je ne frappe pas, mais je peux être très désagréable. Mais si vous êtes gentil et aimable, nous serons bon ami, je ne suis pas compliqué tant que l’on ne me gâche pas ma journée !

Autre chose : j’ai fini par aimer mon métier. Au fur et à mesure du temps, je me suis rendu compte que j’avais besoin de cette dose de ... sexe. Besoin de mes services ? Mais c’est avec grand joie que je viendrais vous aider ! ~ 




Est-ce réellement une histoire?
 
Ce garçon qui parait normal sous ces apparences de lycéen souriant est tout à fait spécial en son genre en réalité. Son histoire ? A-t-il vraiment une histoire ? La vie accepterait elle de qualifier ça d’histoire ? Dieu lui-même l’accepterait-il…. Je ne pense pas.

De jeune âge, Haru ne se rappelle jamais avoir un père ni une mère … Mort tous deux dans des circonstances pour le moins étrange, il a vécu le début de sa triste vie dans l’orphelinat de Paris. Il était nourrit, logé, et a reçu plus d’amour qu’il n’en pouvait … Sauf que cet orphelinat n’était pas normal. Le patron/propriétaire était un être infâme. Un jour, il passa à l’orphelinat et repéra ce petit garçon aux yeux dorée … Si joli, si brillant…. Il en tomba presque amoureux. Il lui promit mont et merveille ! Il le prit chez lui, alors qu’il n’avait que 7ans… 
Cette homme le pris comme esclave, puis défouloir sexuel. Il lui faisait l’amour parfois plus de quatre fois par jour et sans pose, la première fois fus la plus pénible… Le petit garçon ne comprenait pas bien… Mais, il ne pouvait pas faire autrement que ce laissé faire. Dans les premier temps, je vous jure qu’il essayait de ce débattre, mais un beau jour, ou il allait encore le prendre la fenêtre grande ouverte, Haru voulu se défendre et son ‘maitre’ le frappa tellement violement à l’œil qu’il en perdit l’usage … Passant plus d’une semaine à l’hôpital, suppliant les infirmiers de ne pas e laisser repartir. Personne ne le croyait…  Rentrer chez cette homme, le cauchemar continua… Les marques s’enchainait, et les méthodes était de plus en plus douloureuse : Nouveaux jouets, position difficiles, fouet, bâtons …
Le jour de ces 15ans… Haru en avait marre, à bout de force, presque mourant, le corps parsemé de toutes ces années … Il était devenu plus que docile. Tous les matins, il devis aller réveiller ce … ce … MONSTRE de cette façon… Il se faufilait doucement dans sa chambre, devant au passage lui caresser la joue et se glisser sous les draps, pour lui faire une gâterie. Sauf que ce jour-là, il ne lui caressa pas la joue, mais lui planta le crochet de la cheminé en plein cœur ……..  Il resta de longue heure à le regarder avant de voler de l’argent dans le coffre et s’enfuir avec le peu d’habit qu’il avait. 

Il ne connaissait rien de la vie, il s’était acheter un gilet trop grand à capuche pour cacher son visage… Quelques jour s’était écoulé, il avait réussir à trouver un petit logement. Mais il lui fallait un travail. Il avait réussi à se procurer un vieux ordinateur portable et avais fait installer la ligne internet. Fouillant sur les annonces, il n’en voyait que quelques-unes à sa portée … Juste dans cette catégorie… Il alla vite remplir les papiers pour s’inscrire au lycée Suki Gakuen. Sous le nom de Hôdjo. 

Chaque soir, Haruhiko va dans son sinistre travail … Dans cet endroit auquel il s’est habitué et qu’il commence à aimer, accueillant chaque soir un ou deux client….

«  Bonsoir ! Je suis le prostitué qui est charger de m’occuper de vous, qu’allons-nous faire ce soir ? »

Et ceux, chaque jour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forumplacard.meilleurforum.net
 

Haruhiko Hôdjo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NAKAMURA Haruhiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le placard  :: Fiches personnages :: Fiche personnages Suki Gakuen-